LE POINT DE VUE DE L’EXPERT KEDGE BS – 14.11.2017

Dans le sillage de l’Europe, CMA CGM nouveau leader mondial de la transition énergétique maritime.

LE POINT DE VUE DE L’EXPERT KEDGE BS – 14.11.2017

L’annonce récente par l’armateur CMA CGM d’une commande de 10 porte-conteneurs géants utilisant pour la première fois le gaz naturel comme carburant est une grande et prometteuse nouvelle pour l’industrie maritime. Pierre Cariou et Laurent Fedi, professeurs en économie et droit maritime et portuaire à KEDGE Business School, livrent leur analyse sur le sujet.

« A l’instar de la nouvelle réglementation sur la surveillance, la déclaration et la vérification des émissions de CO2 qui se met progressivement en place (système MRV), ou de la création des zones de contrôle des émissions de soufre en 2005, la décision de la CMA CGM illustre le rôle moteur que semblent prendre l’Europe et ses armateurs dans la lutte contre les effets négatifs liés au transport maritime », précise Pierre Cariou. « Au niveau portuaire, la majorité des ports européens, à l’instar du port du Havre ou plus récemment du port de Marseille, proposent aujourd’hui des mesures incitatives pour les armateurs utilisant des navires moins polluants ».

Alors que l’Organisation Maritime Internationale (OMI) n’a pas réussi à obtenir un accord ambitieux de réduction des émissions en octobre dernier, cette annonce matérialise un tournant significatif pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et autres substances nocives.

La commande est donc prometteuse à plus d’un titre :

  • L’utilisation de gaz naturel permet de réduire de 99% les émissions de soufre et de particules fines, de 85% celles d’oxydes d’azote et de 25% celles de CO2 d’après CMA CGM
  • Si une centaine de navires sur les 60 000 navires marchands voguant sur les mers du monde utilisent déjà le gaz, le fait que l’armateur Marseillais, troisième armateur mondial du transport conteneurisé, s’engage massivement est un signal fort.

Si des progrès avaient déjà conduit à une réduction des émissions, elle demeurait limitée car principalement expliquée par la mise en place de mesures opérationnelles (accroissement de la taille des navires, réduction de la vitesse …) plutôt que par un changement radical dans le mode de production, ou de propulsion comme c’est le cas ici.

« Sans sombrer dans un angélisme béat car l’Europe ne reste pas totalement maître de son destin, notamment lorsqu’il s’agit des questions liées aux réglementations maritimes internationales », conclut Laurent Fedi, « il convient tout de même de se réjouir quand des armateurs ou des institutions européennes montrent ainsi la voie. »

Pierre Cariou et Laurent Fedi sont à votre disposition pour toute demande de reportage et d’interview sur ce sujet d’actualité en français et en anglais.

En savoir plus sur Pierre Cariou

Pierre Cariou est enseignant-chercheur à KEDGE Business School, notamment professeur au sein du MSc International Trade and Logistics. Il est spécialiste en économie maritime et portuaire, professeur invité à l'Université Maritime de Shanghai et à l'Université Maritime Mondiale UMM (Suède). Avant cela, il a occupé la chaire en affaires maritimes à l'UMM où il était en charge des spécialisations MSc en Management Maritime et Portuaire. De 2001 à 2004, il était maître de conférence en économie à l'Université de Nantes. Il a obtenu son doctorat en 2000 sur les stratégies maritimes des armateurs de ligne régulière et a contribué à plusieurs rapports pour des entreprises privées (SKS Tanker, Banque Natixis, Groupe Casino, CMA CGM ...), le Commissariat Général du Plan, les administrations portuaires de Nantes ou de Marseille. Ses principaux intérêts de recherche sont l’économie maritime et portuaire, la sécurité maritime et la protection de l'environnement.

En savoir plus sur Laurent Fedi

Laurent FEDI est enseignant-chercheur en droit et management maritime à KEDGE BS. Docteur en droit maritime et habilité à diriger des recherches en sciences juridiques, ancien maître de conférences associé à la Faculté d’Aix-Marseille, Laurent FEDI a coordonné les formations maritimes de KEDGE pendant huit années. Il enseigne le droit des transports et le droit des contrats internationaux notamment dans le M.Sc. International Trade and Logistics. Il mène différents projets de recherche appliquée en particulier sur l’impact des nouvelles normes relatives à la pollution atmosphérique des navires, ainsi que sur l’évolution du cadre normatif des ports et de la navigation en eaux polaires.

Contacts presse KEDGE 

Astrid BERGUGNAT Tel. +33 (0) 556 846 343 / astrid.bergugnat@kedgebs.com

Documents à télécharger

CP FINAL-CMA CGM-Expert Pierre Cariou (PDF - 324,9 kB)
Retour en haut