Act for the Planet

AGIR POUR PRÉSERVER LE CLIMAT ET LA BIODIVERSITÉ

 

 

 

Le changement climatique et la perte de biodiversité sont deux crises écologiques majeures, liées à nos modes de production et de consommation qui menacent le fonctionnement des écosystèmes.
KEDGE y répond en plaçant la maîtrise de son empreinte environnementale (carbone, biodiversité et déchets) au cœur de son agenda.

Si son plus fort levier d’impact reste la formation de positive changemakers, KEDGE a également un devoir d’exemplarité dans son fonctionnement. Elle agit sur ses campus, dans l’ensemble de ses activités comme sur ses territoires pour accompagner et transformer les comportements et les pratiques. Elle prend à cette fin trois engagements déclinés en plans d'actions.

Nos engagements 

Assurer la neutralité carbone de nos bâtiments (scopes 1 et 2)

  •  Améliorer la sobriété énergétique de nos bâtiments 
  • Compenser l’empreinte carbone incompressible de ses bâtiments

Réduire les empreintes carbone et déchets de nos activités (scope 3)

  • Maîtriser l’impact carbone liée à l’ensemble de ses activités (mobilité et numérique)
  • Réduire le volume de déchets sur ses campus et assurer leur revalorisation 

Avoir un impact environnemental positif pour nos écosystèmes

* KEDGE évalue et pilote sa trajectoire carbone sur l’intégralité de son activité, en intégrant ses émissions directes comme indirectes : scopes 1 et 2 (Bâtiments et Energie) et 3 (Opérations amont et aval). Elle se démarques ainsi nettement de ses pairs, notamment internationaux, pour lesquels le pilotage se centre essentiellement sur les scopes 1 et 2 qui représentent 15% des émissions de CO2 de l’Enseignement Supérieur. 

Actions phares 2021 

Chiffres 2021

  • 100 % d'électricité verte sur nos campus de Bordeaux et Marseille 
  • 75 à 90 % des déchets recyclés en filière et valorisés par l'école
  • 18 KTeqCO2 (scope 3 significatif), dont 2,2KT liés aux bâtiments et l’énergie (scopes 1 et 2) -chiffres 2018
  • 5 000 m² de biodiversité restaurés et assurés jusqu’en 2050

 

Retour en haut