SALON DE L'AGRICULTURE Les risques majeurs de l'élevage industriel laitier

LE POINT DE VUE DE L’EXPERT KEDGE – 28.02.2019

A l’occasion du Salon International de l’Agriculture qui a ouvert ses portes samedi dernier et qui prendra fin le 3 mars prochain, Xavier Hollandts, enseignant-chercheur à KEDGE et spécialiste des enjeux agricoles, livre son analyse de l’industrialisation de l’élevage laitier susceptible de se propager en France, comme il est d’usage dans d’autres pays (Allemagne, Nouvelle Zélande, Etats-Unis...).

Suite à une tribune publiée sur The Conversation et co-signée par Bertrand Valiorgue, Professeur de stratégie et gouvernance des entreprises de l’Université Clermont Auvergne, Xavier Hollandts fait référence aux modèles des grandes exploitations laitières et de leur hyperconcentration qui impliqueraient en France une transformation radicale du tissu agricole : « en plus des enjeux déjà identifiés, liés à la protection de l'environnement, le traitement des nuisances et le bien-être animal, les filières alimentaires seraient également impactées par le déclin, voire la disparition des coopératives et du syndicalisme agricoles ».

« Ainsi, l'industrie des producteurs de lait aura des pouvoirs de négociation bien plus importants que les syndicats actuels. Un cartel du lait se développerait, qui serait en mesure de faire les volumes et les prix », commente l’expert. Selon lui, un tel scénario peut s’envisager d’autant plus que « les céréaliers, qui sont à l’origine de l’alimentation des animaux, ainsi que les distributeurs incitent à ce modèle d’élevage en raison des coûts opportuns ».

A l'aune des craintes et des débats actuels au Salon de l'Agriculture, Xavier Hollandts démontre qu’il existe des solutions pour renverser la tendance, notamment en repensant les aides de la Politique Agricole Commune. « Il est indispensable de définir un objectif politique en terme de nombre d’exploitations laitières autour duquel les pouvoirs publics et les acteurs concernés doivent faire cause commune, avec la nécessité de donner aux agriculteurs un poids politique dans la régulation des marchés », précise-t-il.

Et Xavier Hollandts de conclure : « Si la société française veut conserver la maîtrise de ce qu'elle mange, elle doit prendre conscience des transformations en cours et en faire de véritables enjeux politiques ouverts au débat démocratique ».

Retrouvez la tribune signée par Xavier Hollandts et Bertrand Valiorgue : https://kedge.edu/insights/combien-de-fermes-de-1-000-vaches-pour-nourrir-les-francais

Xavier Hollandts est à votre disposition pour toute demande d'interview ou reportage sur ce sujet d'actualité.

En savoir plus sur Xavier Hollandts 

Docteur et HDR en Sciences de Gestion, Xavier Hollandts enseigne l’entrepreneuriat et la stratégie à KEDGE. Il accompagne également les étudiants dans la construction de leur business model et notamment grâce à l’incubation. Ses recherches se concentrent sur la gouvernance des entreprises et les questions de théorie de la firme. Spécialiste des questions agricoles, il intervient régulièrement dans les médias. Depuis mars 2012, il assure coordination de la chaire de recherche Alter-Gouvernance (www.alter-gouvernance.org). Ses travaux ont notamment été publiés dans Corporate Governance, Journal of Institutional Economics, la Revue Française de Gestion, Management International, ou la Revue Française de Gouvernance d’Entreprise.

Documents à télécharger

point de vue de l'expert - salon de l'agriculture (PDF - 478,1 kB)
Retour en haut