L'importance du type de discours

CSR

publication du 16 / 05 / 2017

Le Résumé à l’intention des décideurs du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) est la partie la plus lue des rapports de l’organisation et constitue ainsi la tribune idéale pour mettre en avant les résultats de ses évaluations.

Des études ont montré que la diffusion des conclusions du GIEC auprès de publics scientifiques et non scientifiques était un défi de taille, aussi bien pour le GIEC que pour les médias de masse.

Dans le cas présent, nous avons utilisé des métriques de lisibilité et des outils d’analyse des sentiments reconnus pour étudier la différence entre les publications du GIEC et la présentation de leurs conclusions dans les médias scientifiques et grand public entre 1990 et 2014. Il apparaît clairement que les Résumés à l’intention des décideurs sont difficiles à lire ; c’est une constante, en dépit des efforts du GIEC pour consolider et adapter sa politique de communication.

A l’inverse, les journaux scientifiques et généralistes en font une couverture claire, intégrant la notion de sensibilité. Notre étude révèle que le GIEC pourrait retirer un certain nombre d’avantages en rendant ses résumés plus accessibles à un public non scientifique.

Retour en haut