Comment améliorer la durabilité de sa supply chain ?

Supply Chain

publication du 5 / 12 / 2016

Le cuir en Périgord : fédérer les diverses parties prenantes pour que chacun y gagne durablement

Les défis des entreprises : la durabilité et la criticité des ressources

Aujourd’hui, les entreprises sont confrontées à deux défis : respecter à la fois la durabilité et la criticité des ressources.
Quels sont les enjeux majeurs d’une supply chain durable et quels sont les leviers pour fédérer l’ensemble de ses parties prenantes ?
Une étude a été menée pour tenter de répondre à ces questions en analysant un territoire, le Périgord vert, et un secteur, celui du cuir. 

Le cas périgourdin

Dans le cas périgourdin, l’ensemble de la supply chain est regroupée sur un même territoire. Les principaux problèmes durables sont la qualité des cuirs, un manque de formation spécialisée du secteur et, enfin, un manque de participation et d’implication de certaines parties prenantes. En quinze ans, trois tentatives ont été menées pour y faire face. Les deux premières ont échoué car toutes les parties prenantes n’étaient pas impliquées. Une troisième tentative mobilisant davantage d’acteurs est aujourd’hui symbolisée par la labellisation « pôle d’excellence rural » pour le cuir. Les objectifs poursuivis sont doubles : produire des peaux et cuirs tannés de très haute qualité, mais également fournir l’industrie du cuir par l’intermédiaire de tanneurs et transformateurs locaux et nationaux.

Les résultats de l’étude indiquent que la réussite d’un tel projet passe par une sensibilisation des acteurs au concept de durabilité. Ainsi, la collaboration de chaque maillon de la chaîne logistique constitue-t-elle une condition nécessaire, mais non suffisante, à sa pérennité. Pour ce faire, chacun des acteurs doit trouver un avantage à s’impliquer. Les gains durables escomptés peuvent être pécuniaires, se concrétiser en matière d’image, de sécurisation des approvisionnements locaux en matières premières de qualité, voire de création d’emplois sur le territoire. Le cas étudié montre  l’importance de la collaboration pour garantir une performance durable au sein de la chaîne logistique.
Ces conclusions positives doivent toutefois être modérées du fait, notamment, de l’impact durable global de certaines solutions nouvelles envisagées, de l’incompatibilité avec d’autres filières (par exemple la filière biologique), mais aussi au regard de la réelle pérennité d’un tel projet. 

 Jaegler A. (2016). Analyse d'une chaîne logistique durable dans le secteur du cuir. Journal européen des systèmes automatisés, 6, 617-634.

Retour en haut