Etudiant Professionnel Entreprise
Vous souhaitez débuter ou poursuivre vos études à KEDGE ?
Vous avez une activité professionnelle depuis au moins 3 ans et souhaitez vous former ?
Vous représentez une entreprise ou un service RH ?

Humanités – Inclusivité

La démarche inclusive comme fil rouge de l’expérience d’apprentissage au sein des programmes et des enseignements de KEDGE

Humanités - inclusivité

Dirigée par la professeure Katia Richomme Huet, le Pilier Humanités - Inclusivité vise à construire et développer des programmes d’éducation qui engagent chaque génération sur des questions socio-environnementales. Il s’agit de prendre en compte la nécessité de ces sujets dans le monde actuel afin de mener des réflexions critiques fondées sur une large mobilisation des sciences humaines et sociales. 

En tant que Grande école internationale, l'inclusivité est la pierre angulaire de KEDGE. Nous accueillons des étudiants, des professeurs et du personnel de tous les milieux sociaux, de différentes nationalités, cultures, identités et orientations.

C’est pourquoi nous valorisons l’inclusivité dans toutes ses dimensions et ses différences : identité de genre, orientation sexuelle, situation de handicap, appartenance ethnique, géographique et socio-économique. Au cœur de la pédagogie, notre mission est de partager ces valeurs essentielles dans une société de plus en plus régie par la technologie.

Pour accompagner les individus et les organisations à réaliser une transformation équilibrée entre implémentation de technologie et recentrage sur des valeurs humanistes, KEDGE propose une approche globale et interdisciplinaire des questions humaines.

Notre objectif est d’explorer globalement et de manière transdisciplinaire de nouveaux choix de paradigmes autour de la nécessité d’inclusivité de tous et partout. Cela conduit à des changements profonds non seulement dans la pédagogie dans et hors de la classe, mais également dans les organisations et dans la Société.  

L’inclusivité n’est pas seulement un devoir imposé par la loi ou un idéal, c’est :

  • l’affirmation d’une vision exigeante pour tous, celle de la capacité de chacun d’apprendre et d’acquérir des compétences clés pour son projet personnel et professionnel ;
  • l’élaboration d’une société ouverte à l’altérité et à l’universalisme des différences pour vivre « ensemble » et non plus « à côté » ;
  • la nécessité de promouvoir et de contribuer à la construction d’identités propres, dans ou en dehors des normes, dans le respect de chaque personne.

L'impact de l’inclusivité sur l'enseignement, par et pour nos étudiants

KEDGE a toujours été attentif à l'inclusivité et aux questions de discriminations dans tous les aspects de sa pédagogie, de la conception des cours aux approches pédagogiques jusqu’à la salle de classe. 

Dans le cadre du PGE, des cours sur les questions de genre sont donnés aux étudiants depuis plus de 10 ans : « Gender studies » et « Genre, pouvoir et management » par la Professeure Virginie Martin. De même, les cours fondamentaux de « Droit et management » et ceux de la Majeure RH en « Droit des ressources humaines » traitent des thématiques du harcèlement moral et sexuel, ainsi que des principes de non-discrimination (sexe, genre, orientation sexuelle, race, religion, etc.). 

Ces thématiques sont également abordées dans le cours « Droit de l’entreprise » enseigné à tous les étudiants du programme Kedge Bachelor en première année par l’équipe de la professeure Clémentine Bourgeois. La Majeure « Culture et Innovation » propose un cours sur les cultures alternatives, avec des focus sur la culture LGBTQ+ (enseignée par Diego Rinallo), sur la culture hip-hop (par Anne Gombault et Guillaume Fédou), sur la culture vegan (par Vinca Bigo). Des mémoires sont menés sur les questions de l’inclusivité dans ce secteur, qui est  un facteur important de culture et d’innovation.

Nous sommes actuellement en train de passer à un niveau supérieur. En effet, de nombreux programmes et cours sont repensés pour être encore plus inclusifs, en diversifiant les méthodes d'enseignement et d'apprentissage, en variant les stratégies d'évaluation, en améliorant les espaces de cours en ligne et en adaptant la pédagogie, tout en respectant les objectifs d'apprentissage et sans réduire les exigences académiques. 

Les productions des enseignants chercheurs nourrissent la création et l’enrichissiment des modules d’enseignement ainsi que l’encadrement des mémoires de recherche et des ProActs.  

Dans le programme « Media » dirigé par la Pr Virginie Martin depuis 2015, un séminaire-cours est consacré aux « Humanités Digitales » et un autre sur les « Diversités dans les espaces médiatiques ». Dans le cadre du M.Sc. Marketing et Management de Marques , le professeur Diego Rinallo utilise des outils conceptuels issus de l'anthropologie et de la sociologie pour expliquer comment les marques peuvent aborder sérieusement les questions de justice sociale liées au genre, à la sexualité et à l'ethnicité dans le cours « Culture, consommation et marketing ».

Dans le cadre du M.Sc. International Sport and Event Management, il traite expressément des questions de machisme, d'homophobie et de transphobie, ainsi que du racisme dans le sport et de ce que les organisations sportives, les équipes et les athlètes peuvent en faire. Enfin, dans le MSc Arts & Creative Industries Management de Paris, la Pr Anne Gombault insiste sur l’importance du management de la diversité et de la responsabilité sociale dans le secteur créatif. 

Dans les programmes postbac, notamment le programme IBBA, la Pr Elizabeth Franklin-Johnson propose aux étudiants le cours « Disability Management », construit en association avec Volkswagen France, dans lequel elle rappelle et interpelle sur la place du handicap et des personnes en situation de handicap visible et invisible au sein des organisations et de la Société.

De même, l’impact de l’inclusivité se décline au sein et avec les Associations étudiantes (61 associations sur 3 campus). 

Sur le campus de Marseille : l’intégration des étudiants internationaux est gérée par Interact ; l’organisation de conférences sur des thèmes multiples, y inclus le féminisme et l’inclusivité, ainsi que le projet ‘Heforshe’ par Clepsydre ; l’accompagnement des jeunes avec Diambars et Phoenix ; la place des personnes en situation de Handicap avec Hand in Hand

Sur le campus de Bordeaux : la mise en action de la solidarité locale et internationale avec Cheer’Up, Archim’aide et Solid’Earth

Sur le campus de Toulon : l’inclusivité est également un sujet important avec l’intégration des internationaux (Welcome), le soutien aux publics en difficulté (Les Pitchounes), ainsi que la sensibilisation et la prévention autour des différentes problématiques de santé physique, psychologique et sociale (Zest). Les associations étudiantes du campus de Toulon.

Enfin, les référents Handicap et le dispositif Handikap ainsi que le service Wellness permettent de mieux accompagner pour mieux inclure ou de protéger nos étudiant(e)s. 

L'impact de l’inclusivité sur les entreprises

L'inclusivité est un élément important des objectifs de développement durable des Nations unies (SDG) pour 2030, auxquels les entreprises sont également appelées à contribuer. La recherche de notre pilier Humanités – Inclusivité est présente dans les Centres d’excellence CSR et Marketing & nouvelle consommation ainsi que le Centre d’expertise en Industries créatives, culture

KEDGE dans ce domaine s'aligne en particulier sur deux objectifs, l'égalité des sexes (ODD5) et la réduction des inégalités (ODD10), développant des connaissances sur les meilleures pratiques dans divers domaines, notamment la responsabilité sociale des entreprises, la gestion de la diversité, les ressources humaines, le leadership, l'esprit d'entreprise, le marketing et la stratégie de marque, et les comportements des consommateurs. 

Ainsi, concernant le management du handicap, KEDGE a développé un Certificat Handikap avec Cdiscount, BPI France, Volkswagen et la Société Générale pour valider les compétences des nouveaux managers formés pour gérer et comprendre les handicaps et leurs conséquences, leur réalité et les meilleures réponses pour accroître la performance de chacun(e).

Cette première expérience a conduit à la co-création d’une Chaire avec la Société Générale, pour innover dans les pratiques managériales liées au handicap invisible et plus spécifiquement psychique . 

Dans le cadre du pilier Humanités –Inclusivité, les activités de recherche ont pour objectifs de :

  • Travailler en collaboration étroite et de façon productive avec des praticiens et des entreprises pour collecter les meilleures pratiques et proposer des recommandations ; cela se fait notamment dans les programmes de recherche comme ceux dirigés par la Pr. Virginie Martin avec La Poste sur la « diversité : culture, religion, genre et séniorité » et avec Renault sur les questions de genre. Des terrains qui ont donné des études de cas et des formations de managers et de salariés de ces entreprises ;
  • Mettre en évidence les porosités entre problématiques sociétales d’exclusions relevant d’injustices liées au genre, à l’ethnicité ou aux variables socioéconomiques et stratégies d’entreprises et de communications de marques au niveau local ou transnational. Le travail réalisé par la Pr. Nacima Ourahmoune vise une approche transformative dans le but d'influencer positivement les décisions managériales et politiques publiques ; 
  • Valoriser la recherche en contribuant à une diffusion des résultats par les médias, type BFMTV, LCI, Sud Radio, France Info, Thinkerview ou la Revue Politique Parlementaire, Le Monde, The Conversation, grâce au Media Lab dirigé par la Pr. Virginie Martin ;
  • Développer des études de cas qui pourront être utilisées par les différents programmes de l'école.

L'impact de l’inclusivité sur l'écosystème

Le pilier Humanités – Inclusivité s’ancre bien évidemment dans ses écosystèmes territoriaux dans lesquels ses acteurs sont très actifs. Par exemple, dans le cadre de ses programmes, KEDGE propose un accompagnement et des aides financières en faveur de l’égalité des chances, comme le partenariat avec la Caisse d’Épargne.

De même, KEDGE vient de lancer « l’École Entrepreneuriale », un programme inédit pour répondre aux besoins du territoire en matière d’inclusion et d’emploi, soutenu par d’éminents acteurs régionaux et nationaux (la sphère publique avec les services de l’État, les collectivités, les services publics de l’emploi ; le monde économique et la société civile avec l’Opérateur de compétences (OPCO) AKTO, les entreprises, les fondations et les mécènes particuliers ; les structures d’accompagnement terrain, telles que La Fondation des apprentis d’Auteuil, La Fondation de France, Pôle emploi, l’APEC, la Mission locale, Massajobs, Make the Choice, Entreprendre pour apprendre, French Tech Tremplin, Le Carburateur).

À nouveau, le handicap est mis en exergue avec la signature de la chaire entre KEDGE et la Société Générale en présence de la Secrétaire d’État Sophie Cluzel

Dans ce cadre institutionnel, la Pr. Virginie Martin, est Personnalité associée au Conseil économique social et environnemental pour la Section Éducation, culture et media. De nombreux travaux ainsi que des avis sur les « humanités digitales » ont été publiés.

Enfin, la recherche de notre groupe met l'accent sur l’importance de l’inclusivité, de l’universalisme des différences, comme l’explique la Pr. Virginie Martin dans une conférence de KEDGE sur les identités hybrides  mais aussi sur les discriminations à travers son coût et ses talents gâchés  et sur le sexisme politique

Des travaux sont également développés par grande thématique, avec la place des femmes dans les conseils d’administration (Pr. Virginie Matin),  la figure symbolique dans le féminisme par la Pr. Nacima Ourahmoune , #metoo et l’art par la professeure Anne Gombault , le bien-être au travail pour les seniors chez Sodexo (Franklin-Johnson et Richomme-Huet)  ou sur l’entrepreneuriat féminin par les Professeures Katia Richomme Huet  et Virginie Vial.

La participation dans l’écosystème est également très importante sur les campus de Bordeaux et de Paris où les professeures Clémentine Bourgeois et Anne Gombault organisent de nombreux événements en lien avec leur domaine de compétences, comme le Festival Justice et droits humains ou le Projet Station K avec la Librairie Mollat

En savoir plus sur les compétences clés

Retour en haut