Ingrid LAJARA

Language

Diplômée de plusieurs universités étrangères, de la République Dominicaine, de la Universidad Autónoma de Santo Domingo où elle a obtenu son premier diplôme en Lettres modernes, elle a ensuite poursuivi ses études en France avec un Master en études latino-américaines, un DESS de Coopération Linguistique et Éducative à l'Université d'Aix-en-Provence I et un Master Recherche Aire Culturelle Romane Spécialité Recherche en Études Latino-Américaines à la Faculté des Arts, Lettres, Langues et sciences Humaines Aix Marseille Université, France. Débutant sa carrière d’abord comme professeur universitaire en République Dominicaine, puis à Madrid à la Universidad  Autónoma et ensuite en France, à l’Université d’Aix-Marseille (faculté de lettres, faculté d’économie) et à Sciences Po Aix chargée des cours de Langues et Civilisations hispaniques. Ses domaines de recherche et de travail au sein de Kedge portent sur : - La Coopération éducative : divers projets universitaires réalisés entre l'Espagne et la France constituent ses premiers pas dans le milieu universitaire et l'enseignement. - La mise en œuvre et le démarrage de la pédagogie par projet à Kedge pendant environ 10 ans, ayant fait l'expérience de l'apprentissage par la pratique, par l'action (learning by doing); cette expérience a renforcé l'idée que l'apprenant doit être acteur de son apprentissage et que seule l'implication et le travail personnel permettent un apprentissage efficace et conscient. - La pédagogie digitale est un autre de ses bastions, agissant comme outil d’une nouvelle génération, suivant le même principe de la responsabilité de l'élève dans son apprentissage, laissant à l'enseignant le rôle de guide et de facilitateur dans le processus d’apprentissage, aboutissant à la pédagogie inversée. Tout banal soit-il, son choix de pédagogie digitale et inversée répond également à un souci permanent de respect de l'environnement et de tout ce qui lui serait nuisible: la dématérialisation des supports de cours répond à ce principe de durabilité. - Les études latino-américaines sont également un domaine de prédilection : la politique, la géopolitique, les peuples et les cultures, les espaces, les territoires et leurs interactions sont un terrain idéal pour le travail incessant sur les pays et les sociétés. L'apprentissage, la curiosité, l'échange et la transmission sont le moteur de son travail.

Retour en haut